Bienvenue au gîte des Barrioz

Le gîte des Barrioz est situé dans le Beaufortain, berceau du beaufort dont Pline vantait déjà les charmes auprès des convives de Lucullus à Rome. L’hiver, c’est le paradis des skieurs, avec 3 stations et des pistes pour tous niveaux, en ski alpin comme en ski nordique, avec pour parure suprême, le Mont Blanc trônant à l’horizon, bien visible des trois stations (Queige n’est qu’à 25 kms du Mont Blanc à vol d’oiseau). Les partisans des ballades en ski de randonnée ou en raquettes ne seront pas déçus. L’été, plusieurs centaines de kms de sentiers combleront tous les appétits, à moins que vous ne préféreriez le parapente, le canyoning ou l’escalade. Piscines, centres de remises en forme ou le célèbre lac d’Annecy combleront les adeptes de l’eau. Quant aux partisans du farniente, le confort du gîte, son grand volume et son calme et les nombreuses commodités satisferont les plus exigeants


previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
PlayPause
previous arrownext arrow
Shadow
Slider

  • Deux terrasses : une grande sur la face est, avec table, bancs et barbecue, une plus petite sur la face ouest vous permettront de profiter au mieux des positions du soleil.
  • Une grande cuisine/salle à manger de 70 m2, (toute équipée)
  • Un séjour de 60 m2 séparé par une grande cheminée vous permettront de profiter d’un très grand volume, surmonté par une partie en mezzanine.
  • La cheminée, principal moyen de chauffage de toute la maison, peut être utilisée en feu aérien (pour jouir du spectacle du feu) ou en foyer fermé.
  • Un billard américain de grande dimension permet d’agrémenter les soirées, pour les amateurs comme pour les plus expérimentés.
  • Dans la partie séjour, un écran de 2,5 par 2 m, et un vidéo projecteur permettent d’organiser des soirées cinéma inoubliables.
  • Le gîte dispose de 6 chambres, équipées d’un lit 2 places 
  • Un dortoir de 50 m2 avec 9 couchages en 90 cm
  • Une mezzanine de 35 m2 organisée en salon, bibliothèque et jeux enfants et télé (possibilité de couchage)
  • Une salle de bain avec baignoire (machine à laver, sèche-linge), chaise haute, tapis à langer
  • Une salle d’eau avec douche italienne, lavabo
  • Un WC

L’histoire de la maison

Le gîte des Barrioz est situé dans le village de Queige, aux portes du Beaufortain, à 600 mètres d’altitude. A Queige, les maisons sont en principe construites dans l’axe de la pente, orientée sud au village, et donc au nord sur « le revers ».  Le revers, rive gauche du Doron, est très ensoleillé l’été, mais pas du tout l’hiver. Certains secteurs ne voient pas le soleil pendant près de 4 mois ! A Queige, toutes les vieilles maisons disposent d’un pressoir et de cuves, qui étaient destinées non au vin, mais au cidre de pommes, qui était en quelque sorte la boisson nationale. Beaucoup de vergers subsistent encore, pommes à cidre ou pommes à couteaux, avec des variétés de pommes assez rares et en disparition comme la Grand Alexandre, originaire de Russie, et assez fréquente en Tarentaise.

Le Gîte des Barrioz est une des plus anciennes maisons du village (la partie la plus ancienne date de 1730 environ), totalement rénovée en 2005 et 2006. C’est une ancienne ferme, typiquement beaufortaine, sur 4 niveaux. Au rez-de –chaussée,  cave, pressoir sur la moitié de la longueur de la maison à cause de la pente. Au 1er étage, la partie habitation (l’appartement a été rénové et loué à l’année), jouxtant l’écurie (il y avait la place pour 7 vaches et un cheval), le tout sur une longueur un peu plus grande, mais pas encore la totalité du bâtiment. Puis, à l’étage au dessus, la grange servant à stocker le foin, partie transformée en gîte, sur les deux derniers niveaux. Sa rénovation date de 2004, où la maison a été complètement « désossée », seule la moitié de la charpente a pu être conservée. Le toit a été refait à neuf et isolé, une dalle isolante a été coulée sur toute la surface du gîte, à l’exception des deux chambres du devant, qui faisaient partie autrefois de l’espace habitable relié au niveau inférieur par un escalier situé à la place du cabinet de toilettes de la grande chambre. Les poutres qui sont au plafond des deux chambres de la partie nord (donnant sur les terrasses) étaient enchâssées dans le sol de la grange et datent donc de 1730 environ. La cheminée a été reconstruite, la hotte étant constituée à partir de planches de récupération des lambris des murs extérieurs de la grange. 

Nous avons habité le gîte de 2005 à fin 2009 et n’avions pas prévu lors de sa rénovation qu’il serait un jour dédié à un gîte en gestion libre. En 2007, la maison jouxtant le gîte a été mise en vente, et nous l’avons acheté à cause de sa proximité (pour éviter d’éventuels problèmes de voisinage), maison que nous avons également rénovée, et que nous avons décidé d’habiter fin 2009, le gîte étant devenu trop grand pour nous (nos 4 enfants ayant quitté le nid). Nous avons laissé à disposition des vacanciers livres et jeux afin de créer les meilleures conditions de séjour, à l’image des excellents moments que nous avons-nous-mêmes vécus.